posté par | on Mon actualité | Pas de commentaire actuellement

Si vous étiez une gemme, un diamant ?

Le métier de lapidaire ou de diamantaire est de trouver la pépite, brute, l’observer, en déceler son potentiel.
C’est ensuite prendre le temps de la tailler, la polir, pour en extraire ses plus belles facettes.

La polir, l’arrondir, ou la tailler franc, en arrêtes.

L’orfèvre la positionnera sur un support qui ne fera que sublimer son éclat.

Ne pas l’enfermer dans un écrin mais au contraire la porter, la faire vivre, la partager au grand jour.

Ce qui est beau, ne doit pas être caché, même dans le plus bel écrin, la beauté se partage, se cultive, se transmet.

« Dans nos ténèbres, il n’y a pas une place pour la beauté »
René Char

Dans quelques jours je vous parlerai du respect de son choix.

Ajoutez votre commentaire